ASTAFFORT : rencontres Francis Cabrel de Voix du Sud par un auteur retenu (oui retenu et non...), théâtre, des parodies, livres sur Cabrel (non autorisés)

ASTAFFORT - Le Lot et Garonne, le pays des pruneaux, des Baylet et des Cabrel, dont Francis Cabrel créateur des rencontres d'astaffort (Voix du Sud)

Francis cabrel m'a retenu aux rencontres d'astaffort... C'était en 1800... mais non... 1998... Je suis désormais "connu" (bien moins que les pantins du show-biz) sous Stéphane Ternoise. Naturellement, je me suis servi de cette semaine-là pour décortiquer ce milieu subventionné où prédomine le copinage...

Je voulais me documenter ! Un roman, une pièce de théâtre... et des PARODIES de FRANCIS CABREL (bon, il est vrai, on m'a dit "MAIS FRANCIS CABREL SE PARODIE DEJA TOUT SEUL..." Certes mais les textes des parodies sont impertinents... et des surprises

Francis Cabrel n'a pas apprécié... il a même mandaté un avocat toulousain contre le roman ! Je vous rassure, le roman est toujours en vente libre... L'intimidation n'a pas fonctionné...

Le ROMAN : une plongée aux RENCONTRES D'ASTAFFORT (Les rencontres d'Astaffort... ce n'est pas ce que l'on fait croire ! ça ne mérite pas les subventions obtenues... Cabrel marketing décortiqué dans un roman...)

La PIECE de THEATRE : les grands secrets auxquels on vous expose durant la semaine des rencontres... revus par Ternoise

Vous aimiez FRANCIS CABREL (vous êtes victimes des médias !)... et STEPHANE TERNOISE a même été censuré par la sacem !!!... Ce qui n'a sûrement aucun rapport !!!...

Théâtre
 recto astaffort
 versoastaffort

Recto et verso du livre de la pièce de théâtre « Révélations » sur « les apparitions d'Astaffort » Jacques Brel / Francis Cabrel. Une pièce sous-titrée les secrets de la grotte Mariette.

Présentation de la pièce (et du livre, sur le site de l'auteur versant dramaturge).





La Faute à Souchon ?

C'est lui... Le cinquième roman de Stéphane Ternoise... Celui que Francis Cabrel et Richard Seff ne l'ont pas aimé... Ce qui semble être un signe de qualité ! jugez pas vous même : Premières pages du roman -->

Sur des TEXTES de TERNOISE : http://www.concourschansons.com Concours de chansons avec PRODUCTION ALBUMS

Place aux parodies...

Francis cabrel, des parodies et des impertinences, par Ternoise

Sur Petite Marie, Sarbacane, Rosie...


Pire qu'un âne

On croyait que de rimer amour
avec toujours
ça faisait p'tit rimailleur
ça faisait toujours lourd
Et puis Cabrel fait un malheur
comme un sous Frédéric François
La variété est en émoi
depuis ça

Le public est content
Il a raison toujours
Dit c'lui qui arrive
A vendre des CD comme des p'tits fours
Les autres disent qu'il est pire qu'un âne
Aussi futile qu'une sarbacane
Et qu'il achète n'importe quoi
Même ça

Plus besoin d'idées ni de calembours
Si t'es souriant et qu'tu rimes amour

Finis les quatrains des mélomanes
Ciselés pour le coeur de Roxane
Tout le monde chante n'importe quoi
Depuis ça

Plus besoin d'idées ni de calembours
Si t'es souriant et qu'tu rimes amour
Pourvu que personne ne ridiculise
Les rimailleurs au bonnet d'âne
Qui s'en donnent à tiroir caisse joie
Depuis ça

Alors me voilà p'tit profane (ou bout de femme)
En révolte contre tous ces ânes
Si comme moi tu as la vraie foi
Défends moi
Défends toi


RETROUVEZ ce texte dans Vive le Sud (Et la chanson... Et l'Amour...) Suivi de : Révélations sur " les apparitions d'Astaffort " - Jacques Brel / Francis Cabrel un dialogue relatant la genèse du chanteur Lot-et-Garonnais... et le rôle messianique de Jacques Brel... occasion de placer des parodies de Francis Cabrel et quelques impertinences... Le samedi soir sur ses terres


Est-ce que le samedi soir ses terres
Il s'assoit et revoit tout c'qu'il a dû faire
Pour devenir adjoint au maire
Mieux salué que le notaire

L'as
L'as fortuné
La star for ever
Rêveur
Rêveur référence
En France


....
voir la page cabrel ou des sites musique


chansonsdamour.fr Existe également le site : www.chansonsdamour.fr je ne suis pas cabrel...




ASTAFFORT : rencontres Francis Cabrel Voix du Sud par auteur retenu

La chanson du mois en vidéo :